Mittwoch, 17. Dezember 2014

300 personnes à Toulouse contre le nettoyage ethnique à Jérusalem !

Aujourd'hui, samedi 29 novembre 2014, s'est réuni environ 300 personnes à Toulouse pour dénoncer le nettoyage ethnique à Jérusalem à l'appel de plusieurs organisations dont notre collectif anti-impérialiste Coup Pour Coup 31. Plusieurs prises de parole ont été faites, dont celle de notre collectif que nous reproduisons ici : Le 29 novembre est la journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien. Ce 29 novembre 2014 a une teneur particulière. Cette année, le Front Populaire pour la Libération de la Palestine appelle à faire de cette journée une journée de solidarité en défense d'Al-Quds (Jérusalem). En effet, la colonisation sioniste s'intensifie ces derniers mois dans la ville. L'esplanade de la mosquée Al-Aqsa a été interdite aux arabes pendant plusieurs jours. Dans le même temps, le gouvernement sioniste laisse des groupes de colons d'extreme droite faire des provocations sur l'esplanade, prévoit la construction de nouvelles colonies dans la ville, continue la destruction de maisons arabes. En s'attaquant à la mosquée Al-Aqsa, les dirigeants sionistes tentent délibérément d'amener le conflit sur un terrain religieux exactement comme l'avait fait Ariel Sharon lors de sa visite provocatrice sur l'esplanade le 28 septembre 2000. Tentative justement condamné par Khaled Barakat, dirigeant du FPLP, avec qui on partage l'analyse, qui a déclaré : « Ce n'est pas simplement à propos du lieu sacré d'Al-Aqsa mais à propos de toute la Palestine et sa capitale. Malheureusement, certaines forces intentionnellement ou non limite le cadre de référence à seulement Al-Aqsa, ce qui peut alimenter le discours sioniste que la lutte à Jérusalem est un conflit religieux. » Ailleurs en Palestine, les attaques des colons contre les palestiniens en Cisjordanie et à Gaza se poursuivent. Le blocus n'est toujours pas levé, les milliers de prisonniers palestiniens (comme Ahmad Saadat, secrétaire général du FPLP) sont toujours incarcérés etc. Car l’État sioniste ne se soucie pas de la guerre ou de la paix, il veut tout simplement la terre de Palestine. Si les sionistes font d'Al-Quds un axe central de leur projet colonial et de nettoyage ethnique, c'est qu'Al-Quds est un symbole. Celui du combat de la résistance palestinienne progressiste : pour Al-Quds capitale, une et indivisible, d'une Palestine libre de la mer au Jourdain ! Palestine vivra ! Palestine vaincra ! Avec Al-Quds comme capitale sur toute la Palestine de la mer au Jourdain

Keine Kommentare:

Kommentar posten